La Libération sous contrainte

Un service aux frontières du social et du judiciaire

La libération sous contrainte

En 2018, l’ARS95 a signé une convention avec le Service Pénitentiaire d’Insertion et de Probation du Val d’Oise pour mettre en œuvre un accompagnement des personnes libérées sous contrainte, en complémentarité du suivi réalisé par les CPIP.

Depuis le démarrage, près de 40 personnes ont pu bénéficier d’une LSC avec un placement sous surveillance électronique.

Les condamnés font l’objet d’une prise en charge pluridisciplinaire avec au moins 3 entretiens par semaine avec différents professionnels. C’est une des intervenantes socio-judiciaires qui coordonne les accompagnements et qui est en lien avec le SPIP dans le rendu compte du déroulement et des évolutions de la personne. Les autres professionnels qui interviennent sont : un psychologue clinicien de l’ARCA, une conseillère en économie sociale et familiale et un conseiller en insertion professionnelle.

Cette pluridisciplinarité permet de travailler plusieurs problématiques et d’optimiser le temps de prise en charge qui est souvent très court.

 

Contact : k.bathily@ars95.fr

Les actualités de l'association

Nous collectons des jouets pour Noël !

Le service d’intermédiation locative accompagne près de 250 familles en situation de précarité. Comme chaque année, nous avons le désir de pouvoir offrir des cadeaux de fin d’année aux enfants. Alors on organise une collecte de jouets dans nos locaux de Saint-Ouen-l’Aumône, au 22 rue...En savoir plus

La fête à la maison-relais les coquelicots !

Le 6 octobre, la maison-relais les coquelicots a ouvert ses portes dans le cadre de la semaine des pensions des familles organisée par les fédérations entre le 4 et le 10 octobre. Nous avons pu accueillir tous les partenaires, montrer les appartements habités et faciliter le...En savoir plus

On forme aussi à l’ARS95 !

Ca se sait moins mais il y a de l’expertise à l’ARS95 ! Nous formons depuis maintenant un an différents professionnels sur le sujet de la lutte contre les violences conjugales : des gendarmes, des policiers et des équipes de travailleurs sociaux. Aujourd’hui, Géraldine Blin , directrice...En savoir plus

Newsletter